Prière à saint Michel Archange pour l’Église et la France.

SAINT.MICHEL.CITATION.RELAYEUR.FRANCAIS

Prière à saint Michel Archange pour l’Église et la France


In nómine Pátris et Fílii et Spirítus Sancti.
Amen.

Seigneur, daignez Vous souvenir que dans les circonstances douloureuses
de notre Histoire, vous avez fait de l’Archange Saint Michel l’instrument
de votre Miséricorde à notre égard.
Nous ne saurions l’oublier;
c’est pourquoi? nous Vous conjurons de conserver à notre patrie la protection
dont vous l’avez jadis entourée par le ministère de cet Archange vainqueur.

Et vous, Ô Saint Michel, Prince des Milices Célestes,
Venez à nous. Nous Vous appelons de tous nos vœux.

Vous êtes l’Ange gardien de l’Église et de la France ;
c’est Vous qui avez inspiré et soutenu Jeanne d’Arc dans sa mission libératrice.
Venez encore à notre secours et sauvez-nous!
Nous mettons nos personnes, nos familles, nos paroisses,
la France entière, sous Votre protection spéciale.

Nous en avons la ferme espérance,
Vous ne laisserez pas mourir le peu qui vous a été confié.
Que Dieu suscite parmi nous des saints !

Par eux, Ô Saint Archange,
faites triompher l’Église dans la lutte qu’elle soutient
contre l’enfer déchaîné et, par la vertu du Saint-Esprit.
Établissez le règne du Christ sur la France, et dans le monde,
afin que la paix du Ciel y demeure à jamais.
Amen.

Cœur Sacré de Jésus, ayez pitié de nous ; sauvez la France.
O Marie, Reine de France, intercédez pour nous.
Saint Joseph, soutien des familles, priez pour nous.
Saint Michel Archange, priez pour nous, pour l’Église et la France.
Saint Louis, roi de France, priez pour nous.
Sainte Jeanne d’Arc, priez pour nous.
Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, priez pour nous.
Saints et saintes de France, priez pour nous.


Per Christum Dóminum Nostrum, per ómnia sæcula sæculórum
Amen

 

Prière à saint Michel Archange pour l’Église et la France.

Pétition contre le Hellfest des 17, 18 et 19 juin 2016 à Mr Xavier Bonnet, maire Clisson.

HELLFEST.AFFICHE.2016

Exigez plus de respect pour les catholiques ! 

Hellfest : Non à la promotion de l’antichristianisme ! 

HELLEFEST.PORTES.ENFER.NUIT.Hellfest-2015-©yocot.com-1100147-1170x783Entrée du festival en forme de Cathédrale appelée « Les portes de l’Enfer. »

Stop au soutien scandaleux envers le Hellfest !

Signez la pétition au Maire de la ville de Clisson, M. Xavier Bonnet, en lui affirmant votre indignation devant l’invitation au Hellfest 2016 de groupes qui affichent leur satanisme et leur antichristianisme dans leurs chansons.

Vous contribuez ainsi à arrêter cette banalisation du satanisme qui vise surtout notre jeunesse française.

Demandez au Maire de Clisson qu’il retire son soutien “sans équivoque” au Hellfest et qu’il ne renouvelle plus la convention de partenariat qui lie sa mairie à l’organisation de ce festival.

Avec votre signature, vous exigez plus de respect pour notre religion catholique !

HELLEFEST.ANTI.FRANCE.revivez-une-2e-journee-sous-le-soleil-de-satan_0Hellfest = anti France

Pétition à M. Xavier Bonnet, Maire de Clisson

NON à l’exaltation d’un antichristianisme agressif !

 

Monsieur le Maire,

Je suis scandalisé(e) d’apprendre qu’au Hellfest – qui se réalisera sur votre commune les 17, 18 et 19 juin 2016 – certains groupes invités ont conçu des chansons versant sur le satanisme et employant des paroles haineuses envers les chrétiens. En voici des exemples :

Dans le morceau « Ancien monumental hymne de guerre », le groupe Inquisition s’exclame : « La chair des chrétiens lacérée / Le sang des faibles tombe goutte à goutte / Leurs os sont brûlés en cendres / Tout au nom de Satan / Le royaume du Christ va tomber. »

Le groupe Dark Funeral, invité lui aussi au festival, psalmodie dans « The Arrival of Empire of Satan » : « Seigneur des Enfers, père impie / Votre souhait est mon commandement / Je vais couper la gorge menteuse / le sang chrétien va tomber au sol. »

Or ce qu’on lit dans votre communiqué de presse publié par Presse Océan le 10/02/16 est inconcevable : « Le maire de Clisson soutient le festival Hellfest sans équivoque. (…) Avant, pendant et après le festival, la ville met à disposition du personnel pour que l’événement annuel se déroule dans les meilleures conditions, et met également à disposition une petite parcelle de terrain dont elle est propriétaire sur le site même du festival. »

Vous y avez déclaré aussi qu’« une convention de partenariat lie l’organisation du festival à la mairie de Clisson » et que « cette convention arrive à échéance pour l’édition 2016 (durée de 5 ans) et sera renouvelée après cette édition ».

Votre soutien à un festival qui invite des groupes musicaux à un caractère anti-chrétien sans équivoque est intolérable ! Il s’agit d’une manifestation de plus du climat d’antichristianisme qui se développe en France, sans aucun respect pour la religion catholique.

Voici ma protestation indignée et ma demande urgente pour que la convention de partenariat ne soit plus renouvelée et que ce festival soit carrément supprimé de votre commune.

Veuillez agréer l’expression de ma vigilante considération.

Lien de signature.

EGLISE.SAINT.MICHEL.BELLE.STATUE

Pétition contre le Hellfest des 17, 18 et 19 juin 2016 à Mr Xavier Bonnet, maire Clisson.

Les retraites spirituelles de saint Ignace de Loyola 2016, chez l’abbé Jean-Luc Lafitte.

SAINT.IGNACE..DE.LOYOLA.(†1556).OFFICIELLE..st_ignatius_of_loyola_1491-1556_founder_of_the_jesuits

« Par ce mot, Exercices spirituels, on entend toute manière d’examiner sa conscience, de méditer, de contempler, de prier vocalement et mentalement, et les autres opérations spirituelles dont nous parlerons dans la suite. » Saint Ignace de Loyola, « Exercices spirituels, première annotation.

« Les retraites spirituelles de saint Ignace prêchées par l’abbé Jean-Luc Lafitte se dérouleront tout au long de l’année 2016, à Sainte-Croix-du-Mont (33410) en Gironde. Chacune de ces retraites dure 5 jours. Il y en aura 16 au total. Comparativement à l’année 2014, le nombre de retraitants en 2015 a quasiment triplé, ce qui est une réelle satisfaction. Pour rappel, les catholiques comme les non-catholiques peuvent effectuer les retraites de saint Ignace.

Pour connaître le calendrier des retraites et participer à l’une des sessions, veuillez remplir cette feuille d’inscription et l’envoyer à l’abbé Lafitte : ABBE.LAFITTE.RETRAITES.SPIRITUELLES.-2016

Les retraites spirituelles de saint Ignace de Loyola 2016, chez l’abbé Jean-Luc Lafitte.

Neuvaine préparatoire à la Solennité du Sacré Cœur – 25 mai -3 juin 2016.

La solennité du Sacré Cœur approche. Décrétée par le pape Pie IX, il y 160 ans, en 1856, elle revêt pour la France une importance toute particulière.

Nous vous proposons de retrouver, sur ce blog la neuvaine préparatoire à cette grande fête.

COEUR.SACRE.DE.JESUS..PRESENT.Sacre-Coeur

LITANIE DU SACRÉ COEUR

O Dieu, notre Père des cieux, PRENDS PITIE DE NOUS
O Dieu, Fils Rédempteur du monde, PRENDS PITIE DE NOUS
O Dieu, Esprit Saint, PRENDS PITIE DE NOUS
O Dieu, unique Trinité Sainte, PRENDS PITIE DE NOUS

Cœur du Christ, Fils du Père éternel, NOUS T’ADORONS
Cœur du Christ formé par le Saint Esprit
dans le sein de la Vierge Marie,  »
Cœur du Christ, uni substantiellement au Verbe de Dieu,  »
Cœur du Christ, Temple saint de Dieu, « 
Cœur du Christ, Tabernacle du Très-Haut, « 
Cœur du Christ, en qui réside la plénitude de la divinité,
Cœur du Christ, Fournaise ardente de charité, « 
Cœur du Christ, avide de faire la volonté du Père, « 
Cœur du Christ, en qui le Père se complait, « 
Cœur du Christ, Sanctuaire de la justice et de l’amour, « 

Cœur du Christ, blessé par ceux que tu voulais sauver NOUS T’ADORONS
Cœur du Christ, abandonné par tes amis, « 
Cœur du Christ, broyé à cause de nos péchés, « 
Cœur du Christ, agonisant jusqu’à la sueur de sang, « 
Cœur du Christ, obéissant jusqu’à la mort, « 
Cœur du Christ, dont le sacrifice nous sauve,  »
Cœur du Christ, ouvert par la lance, « 
Cœur du Christ, dont l’Esprit d’Amour se répand sur nous,

Cœur du Christ ressuscité et source de notre vie, NOUS T’ADORONS
Cœur du Christ par qui nous est communiqué l’Esprit, « 
Cœur du Christ, Source de lumière et de tout Amour, « 
Cœur du Christ, en qui tous les cœurs se rencontrent, « 
Cœur du Christ, Bienveillant pour ceux qui t’invoquent,
Cœur du Christ, Salut de ceux qui espèrent en toi, « 

Unis à ceux qui ne te connaissent pas, NOUS TE PRIONS
Unis à ceux qui te cherchent avec droiture, « 
Unis à ceux qui ont perdu confiance en toi, « 
Unis à ceux que la souffrance a éloigné de toi,  »
Unis à tous les peuples de la terre, « 
avec le Saint Père, les évêques, les prêtres,
les consacrés et tous les chrétiens. « 

JESUS, DOUX ET HUMBLE DEUR,
RENDS NOTREUR SEMBLABLE AU TIEN.

FRISE.LONGUE.bvine1

PREMIER JOUR DE LA NEUVAINE

Prions le Cœur de notre Seigneur Jésus Christ qui nous témoigna son amour en venant dans le monde pour nous sauver.

Dieu de miséricorde et d’amour, Tu as envoyé ton Fils unique dans le monde pour accomplir notre Rédemption. Depuis lors, il nous aima avec un cœur humain et ainsi nous manifesta visiblement ton amour. Nous te remercions et nous te louons pour un tel bienfait et nous te prions de nous faire pénétrer plus avant dans ce mystère d’amour. Nous te le demandons par notre Seigneur Jésus-Christ, ton Fils, qui vit et règne avec Toi et le Saint-Esprit, un seul Dieu, pour les siècles des siècles.

De l’épître de Saint Paul à Tite 3, 4-8

Le jour où apparurent la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes, il ne s’est pas occupé des œuvres de justice que nous avions pu accomplir, mais poussé par sa seule miséricorde, il nous a sauvés par le bain de la régénération et de la rénovation en l’Esprit Saint. Et cet Esprit, il l’a répandu sur nous à profusion, par Jésus-Christ, notre Sauveur, afin que justifiés par la grâce du Christ, nous obtenions en espérance l’héritage de la vie éternelle.

Méditation :

« Si tu savais le don de Dieu » (Jn 4,10). Si les hommes pouvaient savoir quel est ce visage qui nous est plus intérieur que tout, et qui nous édifie, et qui nous conforme à lui. On reproduit ses traits. Ce visage, c’est aussi le cœur qui est intériorisé. Le visage dévoile le cœur. Le visage, c’est la révélation du cœur. Et toujours son visage ! (..)
Le mystère de sa Face, c’est aussi celui de son absence apparente : c’est pouvoir dévoiler en nos cœurs une présence de son visage plus totale. Notre visage… visage de grâce du Seigneur ! Au fond, il s’agit à travers tout de reconnaître son Visage. Et notre vie va de gloire en gloire, d’un visage déjà conforme au Christ à un visage encore plus conforme. Et, c’est l’unité, parce que c’est le même visage. L’incarnation, c’est ce visage révélé par le cœur, l’Esprit.

Il fallait qu’il vienne comme il est venu.(…) Ce visage suppose le retrait des choses du monde, comme l’amour. Il faut le monde, mais l’amour ne se dévoile qu’avec les yeux du cœur.(…) Le visage révèle le cœur, et dans l’amour les yeux contemplent le visage pour rencontrer le cœur. Comme le Seigneur a fait des merveilles ! Tout est merveille à condition d’être dans son Cœur ! Le sens de la dévotion au Cœur du Christ est là.

Père Marie-Joseph le Guillou op

Père de miséricorde, regarde le Cœur de ton Fils, et l’amour qu’il nous a témoigné en se faisant homme. A cause de cet amour, reçois notre prière et aide-nous à l’aimer en retour, lui qui vit et règne avec Toi pour les siècles des siècles. Amen

DEUXIEME JOUR DE LA NEUVAINE

Prions le Cœur de notre Seigneur Jésus Christ
dont le côté fut transpercé sur la croix.

Père, ton Fils nous a aimés et s’est livré pour nous jusqu’à la mort de la croix. Fais que son Cœur transpercé nous soit un rappel constant de son immense amour et nous presse à l’aimer comme il nous a aimés. Lui qui vit et qui règne avec Toi et le Saint Esprit, un seul Dieu, pour les siècles des siècles.

Du livre de Zacharie 12, 9-10 ; 13, 1

Le Seigneur dit : « Ce jour-là, je répandrai sur la maison de David et sur Jérusalem, un esprit de grâce et de supplication, et ils regarderont vers celui qu’ils ont transpercé. Ils se lamenteront sur lui comme on se lamente sur un fils unique, ils pleureront comme on pleure un premier-né. Ce jour-là, il y aura une fontaine ouverte pour David et les habitants de Jérusalem, pour laver péché et souillure. »

De l’Évangile selon Saint Jean 19, 32-34

Les soldats vinrent donc et brisèrent les jambes du premier, puis de l’autre qui avait été crucifié avec lui. Venus à Jésus, quand ils virent qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un soldat, de sa lance, lui perça le côté, et il sortit aussitôt du sang et de l’eau.

Méditation :

Qui accepte l’amour de Dieu intérieurement, est façonné par lui. L’amour de Dieu dont l’homme fait l’expérience est vécu par lui comme un « appel » auquel il doit répondre.

Le regard tourné vers le Seigneur, qui « a pris nos infirmités et s’est chargé de nos maladies » (Mt 8, 17), nous aide à devenir plus attentifs à la souffrance et aux besoins des autres. La contemplation pleine d’adoration du côté transpercé par la lance nous rend sensibles à la volonté salvifique de Dieu. Elle nous rend capables de nous en remettre à son amour salvifique et miséricordieux et, dans le même temps, elle nous renforce dans le désir de participer à son œuvre de salut en devenant ses instruments.

Les dons reçus du côté ouvert, duquel coulent « sang et eau », font en sorte que notre vie devienne également pour les autres une source d’où proviennent « des fleuves d’eau vive ».

L’expérience de l’amour puisée au culte du côté transpercé du Rédempteur nous protège du risque du repli sur nous-mêmes et nous rend plus disponible à une vie pour les autres. « A ceci nous avons connu l’amour : celui-là a donné sa vie pour nous. Et nous devons nous aussi donner nos vies pour nos frères » (1 Jn 3, 16).
Benoît XVI, 15 mai 2006
Seigneur Jésus, Tu as dis que lorsque Tu serais élevé sur la croix, Tu attirerais tous les hommes à toi. Nous t’en prions, hâte le jour où tous les hommes seront attirés vers ton Cœur ouvert pour y trouver tous les trésors de ton amour et une demeure sûre, maintenant et toujours. Toi qui vis et qui règnes pour les siècles des siècles.

TROISIEME JOUR DE LA NEUVAINE

Prions le Cœur de notre Seigneur Jésus Christ
qui, ressuscité des morts, nous a révélé son amour
par ses plaies glorieuses.

O Dieu tu as compensé le sacrifice de ton Fils par une gloire éternelle. Fais que la vue de la plaie de son côté, nous soit un constant rappel de son amour pour nous et des souffrances qu’il a endurées pour notre salut. Fais que nous fassions fructifier les grâces qu’il nous a méritées et qu’ainsi nous puissions arriver à la demeure qu’il nous a préparée et où nous pourrons te louer dans les siècles des siècles.

De l’Évangile selon Saint Jean 20, 26-29

Huit jours après, les disciples étaient de nouveau à l’intérieur, et Thomas était avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées. Il se tint au milieu d’eux et dit :« à vous ! » Puis il dit à Thomas :« Avance ton doigt ici et regarde mes mains ; avance ta main et mets-la dans mon côté.Et ne sois plus incrédule mais croyant. » Thomas répondit :« Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit :« Parce que tu m’as vu, tu a cru. Heureux ceux qui auront cru sans avoir vu ! »

QUATRIEME JOUR DE LA NEUVAINE

Prions le Cœur de notre Seigneur Jésus Christ qui envoya le Saint-Esprit comme premier don de son amour.

Dieu, au commencement, ton Esprit Saint planait sur les eaux. A l’aube de notre rédemption, il couvrit la Vierge Marie de son ombre, forma en elle le Cœur de son Fils et le remplit de son amour. Fais que ton Esprit Saint vienne aussi sur nous et répande ton amour en nos cœurs. Nous te le demandons par notre Seigneur Jésus Christ, ton Fils qui vit et règne avec Toi et le Saint-Esprit, un seul Dieu pour les siècles des siècles.

De l’Évangile selon Saint Jean 7, 37-39

C’était le jour solennel où se terminait la fête des tentes. Jésus, debout dans le temple de Jérusalem, s’écria : « quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive, celui qui croit en moi ! » Comme dit l’Ecriture : Des fleuves d’eau vive jailliront de son cœur. En disant cela, il parlait de l’Esprit Saint, l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en Lui. En effet, l’Esprit Saint n’avait pas encore été donné, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié par le Père.

Méditation

Nous pouvons reposer notre espérance dans le Cœur du Christ. Ce Cœur, dit l’invocation, est le salut « pour ceux qui croient en lui ».

Le Seigneur qui, la veille de sa passion, demanda aux Apôtres d’avoir confiance en lui : « Que votre cœur cesse de se troubler ! Croyez en Dieu, croyez aussi en moi » (Jn 14,1), nous demande aujourd’hui d’avoir pleinement confiance en lui. Il nous le demande parce qu’il nous aime car, pour notre salut, il a eu le Cœur transpercé, les pieds et les mains cloués…
Quiconque croit en Christ et croit dans la puissance de son amour, renouvelle en lui l’expérience de Marie de Magdala, comme nous la présente la liturgie pascale :

« Le Christ, mon espérance, est ressuscité ! »

Réfugions-nous donc dans le Cœur de Jésus !
Il nous offre une parole qui est éternelle (cf. Mt 24,25), un amour qui ne manque jamais, une amitié qui ne fait jamais défaut, une présence qui ne cesse pas (Mt 28,20).Jean Paul II

O Dieu, ton Fils n’a pas repoussé Thomas malgré son manque de foi mais lui a permis de toucher ses mains et son côté. Conscients de la faiblesse de notre propre foi, nous te prions de l’affermir. Nous te le demandons par Jésus-Christ ton Fils qui se tient devant ton trône portant dans son corps les cicatrices glorieuses de ses plaies maintenant et pour les siècles des siècles.

CINQUIEME JOUR DE LA NEUVAINE

Prions le Cœur de notre Seigneur Jésus Christ qui dans son grand amour nous donna l’Eucharistie.

0 Dieu, parmi toutes les preuves d’affection que nous a données ton Fils, le témoignage le plus frappant de l’amour de son Cœur a été l’institution de l’Eucharistie. Fais que nous sachions toujours lui prouver notre reconnaissance par notre amour et notre adoration et une participation fervente au sacrifice eucharistique. Nous te le demandons par ton Fils, qui vit et règne avec Toi pour les siècles des siècles.

De l’Évangile selon Saint Marc 14, 22-24

Quand l’heure fut venue, Jésus se mit à table et les Apôtres avec lui. Il leur dit : « J’ai ardemment désiré manger cette Pâque avec vous avant de souffrir ! Car je vous le déclare : jamais plus je ne la mangerai jusqu’à ce qu’elle soit pleinement réalisée dans le Royaume de Dieu. » Puis il prit du pain ; après avoir rendu grâces, il le rompit et le leur donna en disant : « Prenez, mangez : ceci est mon corps donné pour vous. » Puis, prenant une coupe et rendant grâces, il la leur donna disant : « Buvez-en tous car ceci est mon sang, le sang de l’Alliance répandu pour la multitude en rémission des péchés. Faites ceci en mémoire de moi. »

SIXIEME JOUR DE LA NEUVAINE

Prions le Cœur de notre Seigneur Jésus Christ,
Bon Pasteur, plein d’amour et de bonté.

0 Seigneur, notre Berger, dans ta bonté et ta sagesse, garde-nous avec soin, et dirige nos vies. Ton Cœur n’a qu’un désir : nous conduire à ton Père. Fais que nous puissions toujours écouter ta voix et te suivre de plus près chaque jour de notre vie. Nous te le demandons à Toi qui vis et règnes avec le Père et le Saint-Esprit, un seul Dieu, pour les siècles des siècles.

C’est moi qui ferai paître mon troupeau, et c’est moi qui le ferai reposer, déclare le Seigneur Dieu. La brebis perdue, je la chercherai, l’égarée, je la ramènerai. Celle qui est blessée, je la soignerai. Celle qui est faible, je lui rendrai des forces. Celle qui est grasse et vigoureuse, je la garderai, je la ferai paître avec justice. Ez 34, 15-16

SEPTIEME JOUR DE LA NEUVAINE

Prions le Cœur de notre Seigneur Jésus Christ patient et très miséricordieux.

Père de toutes miséricordes, Tu as envoyé ton Fils dans le monde, alors que nous étions pécheurs, et Tu as emplis son Cœur de bonté et de miséricorde pour que, par sa Passion et sa Mort, il nous obtienne le pardon de nos péchés et fasse de nous tes enfants. Fais que nous soyons toujours reconnaissants et souviens-toi de ta miséricorde et de celle de ton Fils qui vit et règne avec Toi et le Saint-Esprit, un seul Dieu, pour les siècles des siècles.

La parole du Seigneur me fut adressée : « J’irai vous prendre dans toutes les nations ; je vous ras­semblerai de tous les pays et je vous ramènerai sur votre terre. Je verserai sur vous une eau pure, et vous serez puri­fiés. De toutes vos souillures, de toutes vos idoles je vous purifierai. Je vous donnerai un cœur nouveau. Je mettrai en vous un esprit nouveau. J’enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai en vous mon Esprit : alors vous suivrez mes lois, vous observerez mes commandements et vous y serez fidèles. Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères. Vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu. » Ez 36, 24-26

HUITIEME JOUR DE LA NEUVAINE

Prions le Cœur de notre Seigneur Jésus Christ notre modèle dont nous devons suivre l’exemple.

Seigneur Dieu, revêts-nous de la sainteté du Cœur de ton Fils et enflamme-nous de son amour. Transforme nos cœurs à l’image du sien pour que tous puissent nous reconnaître comme ses disciples. Nous te le demandons par Jésus-Christ, ton Fils, qui vit et règne avec Toi et le Saint-Esprit, un seul Dieu, pour les siècles des siècles.

De l’Évangile selon Saint Matthieu 11, 25-30 En ce temps-là, Jésus prit la parole : « ère, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bonté. Tout m’a été confié par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

Méditation :

Le Christ a donc été envoyé par le Père pour communiquer l’Esprit, pour faire que les hommes demeurent dans l’amour du Père et du Fils, pour qu’ils puissent faire l’expérience de demeurer dans l’amour trinitaire : « le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés, demeurez en mon amour.
Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez
dans mon amour, comme moi j’ai gardé les commandements de mon Père et je demeure en son amour. » (Jn 15, 9-10)

Parce qu’il est Celui sur qui repose l’amour du Père, Celui qui s’est mis à la place des pécheurs et qui demeure dans son amour, le Christ est Celui qui communique aux hommes l’Esprit de Dieu.

L’expérience fondamentale du Christ à laquelle les chrétiens doivent participer par toute leur vie est ainsi celle de l’eudokia du Père, au cœur de laquelle est plantée la Croix.

Un avec le Fils par l’Esprit qui leur est donné, ils peuvent désormais se laisser aimer de l’amour même dont le Christ est enveloppé de toute éternité par le Père et lui répondre, toujours un avec le Fils, en conformant leur vie à sa vie.
Père Marie-Joseph le Guillou
Seigneur Jésus, notre Berger, dans la bonté de ton Cœur, guide nous et tout ton peuple sur la route qui conduit au Père. Laissés à nous-mêmes, nous sommes inconstants ; intensifie notre amour pour Toi pour qu’il nous soit source de force et que nous puissions te suivre généreusement. Toi qui vis et règnes pour les siècles des siècles. Amen.

NEUVIEME JOUR DE LA NEUVAINE

Prions le Cœur de notre Seigneur Jésus Christ
qui a consacré le monde par son amour.

Père des miséricordes, Tu as envoyé ton Fils dans le monde pour le sauver et tu l’as établi Chef de la création. Fais que le feu de l’amour qui brûle dans son Cœur s’étende au monde entier et ainsi le consume à la louange de ta gloire. Nous te le demandons par Jésus-Christ, ton Fils, qui vit et règne avec Toi et le Saint-Esprit, un seul Dieu, pour les siècles des siècles.

De la première épître de Saint Jean 4, 7-16
Voici à quoi se reconnaît l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils qui est la victime offerte pour nos péchés. Mes bien-aimés, puisque Dieu nous a tant aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres. Dieu, personne ne l’a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour atteint en nous sa perfection. Nous reconnaissons que nous demeurons en lui, et lui en nous, à ce qu’il nous donne part à son Esprit. Et nous qui avons vu, nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde. Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu.

Méditation :

La religion catholique nous éclaire, en faisant briller à nos yeux, la plus douce, la plus lumineuse, la plus chaude, la plus bienfaisante des vérités, la « érité » du Sacré-Cœur de Jésus.

La révélation de cette vérité, c’est la révélation de l’amour de Dieu pour nous. Nous ne sommes pas délaissés, oubliés, seuls, sur la voie de la Croix, sur la voie que suit Jésus ; nous y avons un Cœur qui nous aime, nous y sommes aimés, on nous y aime à tout instant ; avant que nous fussions, un Cœur nous a aimés d’un amour éternel, et tout le cours de notre vie, ce Cœur nous embrase du plus chaud des amours.

Ce Cœur est parfait, pur comme la lumière, plus innocent que les anges, nulle souillure ne L’a approché, l’intelligence divine brille en Lui, toutes les beautés et les perfections incréées resplendissent en Lui : c’est le Cœur de Jésus, le Cœur de Dieu fait homme. Charles de Foucauld Seigneur Jésus, Tu aimes les pécheurs, et dans ta miséricorde, Tu leur pardonnes. Nous t’en prions, au nom de ton amour, aide-les à s’approcher plus près de ton Cœur, et à y trouver une source de miséricorde et le pardon de leurs péchés, Toi qui vis et règnes pour les siècles des siècles.

FRISE.ROSES.DE.MARIE.private-category-barre-separation-rose-img

Neuvaine préparatoire à la Solennité du Sacré Cœur – 25 mai -3 juin 2016.

Neuvaine à Sainte Jeanne D’Arc du 22 au 30 mai.

SAINTE.JEANNE.VOIX02

Le chemin de Jeanne (Neuvaine)

Premier jour
Jeanne, le Seigneur a chargé l’Archange saint Michel de vous apparaître
et de vous annoncer votre mission de sauver le royaume de France.
Jeanne, votre grand désir de servir Dieu et de tout faire pour lui plaire,
Vous font prononcer le « fiat » malgré vos craintes de ne pas être digne
et capable d’accomplir cette mission.
Le ciel vous a donné une épée pour combattre,
et les voix de sainte Catherine et de Sainte Marguerite pour vous guider.

Intercédez pour que nous puissions toujours répondre à notre vocation.

Deuxième jour
Jeanne, vous rendez visite au Dauphin de France.
Vous lui révélez qu’il est le véritable héritier de France, et fils de roi,
Qu’il sera couronné à Reims et que vous êtes venue pour l’aider
à accomplir ce désir du Ciel.
Vous livrez ensuite de nombreuses batailles contre les Anglais,
et vous en sortez toujours victorieuse.
Vous livrez également bataille au péché dans votre propre camp,
et vous demandez à vos soldats de retrouver l’état de grâce.

Intercédez maintenant pour que notre pays se souvienne de son baptême
Et retrouve le chemin des sacrements.

Troisième jour
La semaine de Pâques de cette année 1430,
alors que vous vous  trouvez dans un fossé de Melun,
les voix de saintes Catherine et Marguerite vous annoncent
que vous serez faite prisonnière avant la fête de la saint Jean,
et que Dieu vous viendra en aide durant cette épreuve.
Vous êtes alors envahie d’angoisse
et tentée de ne pas vous soumettre
à la volonté divine afin de sauver votre vie.

Priez pour nous, afin que nous fassions toujours la volonté de Dieu, et non la nôtre.

Quatrième jour
C’est le 26 Mai, après une rude bataille, que vous êtes prise par un archer du camp adverse. Vous êtes ainsi arrêtée et accusée par l’Inquisition d’hérésie et d’idolâtrie.
Malgré vos craintes et vos peurs, vous vous   laissez emprisonner.
Vous gardez confiance en vos voix, et vous demandez-leur intercession afin de répondre aux questions qui vous sont posées.

Demandez à Dieu, pour nous, le courage et l’audace d’affirmer notre foi.

Cinquième jour
Vous êtes torturée moralement, assaillie par de nombreux et interminables interrogatoires, abandonnée et trahie de tous, y compris du Roi.
Traitée comme une prisonnière de guerre,
menacée corporellement par les gardiens de votre cellule.
Accusée de nombreuses fautes que vous n’avez pas commises, sans avocat.
Toujours docile aux conseils de vos voix,
vous répondez sans crainte à tout ce que l’on vous demande.

Intercédez pour que nous ayons toujours recours à la prière dans nos difficultés.

Sixième jour
Tous tes accusateurs s’acharnent pour vous faire faillir,
pour vous faire contredire les faits que vous relatés ;
ils vous accusent, vous menacent de tortures physiques,
vous harcèlent sans cesse durant des heures ;
en vain, vous avez toujours réponse à toutes les questions,
jusqu’au jour, où, n’en pouvant plus,
effrayée par la mort, vous reniez tout.
Puis, par la grâce de Dieu,
vous acceptez avec courage le martyr et revenez sur vos reniements.
Malgré la reconnaissance de certains de vos juges,
de l’intervention divine dans votre conduite,
vous êtes condamnée à mort par le supplice du feu.

Priez pour que la France relève la face, et se souvienne de ses promesses faites à Dieu.

Septième jour
Jeanne, vous êtes surnaturellement soutenue par le Ciel,
mais vous n’échappez pas aux angoisses provoquées par la sentence.
Vous auriez préféré « être décapitée sept fois plutôt que brûlée et réduite en cendres. »
Sur le bûcher, une fois liée,
vous demandez pardon aux anglais et à tous tes ennemis,
pour les batailles livrées contre eux,
et, d’une voix haute et claire,
vous pardonnez à tous ceux qui vous ont condamnée.
« Mes saintes ne m’ont pas trompée, ma mission était de Dieu. Saint Michel, sainte Marguerite et sainte Catherine, vous tous, mes frères et sœurs du Paradis, venez à mon aide… »
Au milieu des flammes, vous regardez la croix qui vous est présentée, et vous prononcez le Nom de Jésus avant de mourir.

Soyez notre modèle dans l’obéissance, dans la confiance en Dieu, et la persévérance dans notre mission

Huitième jour
Alors que le bourreau éteint le brasier,
afin que tous voient le cadavre défiguré de celle qui les a fait trembler,
il écarte les cendres et le miracle apparaît devant leurs yeux effrayés :
Votre cœur est là, rempli d’un sang vermeil et semblant vivre encore !
Du soufre et de huile sont alors répandus dessus,
le feu reprend puis s’éteint à nouveau, le laissant toujours intact.
Inquiet de ce miracle, et craignant l’émotion du peuple,
le cardinal d’Angleterre ordonne que vos os,
vos cendres et surtout votre cœur soient jetés immédiatement dans la Seine.
Le bourreau dit alors : « J’ai grand peur d’être damné pour avoir brûlé une sainte »
Des cris s’élèvent dans la foule : « Nous sommes tous perdus car une sainte a été brûlée ! »

Aidez-nous à servir Dieu, et à ne chercher que la gloire du Ciel.

Neuvième Jour
Après votre mort, mourut la prospérité des Anglais en France.
Depuis le bûcher de Rouen, ils ne connurent que déceptions et défaites.
A leur grande honte et confusion, ils furent rejetés de tous les pays qu’ils avaient conquis.

Tous ceux qui avaient jugé avec mauvaise foi la Pucelle,
trouvèrent la mort peu de temps après la sienne.
L’évêque Cauchon, enrichi par le Roi d’Angleterre, mourut subitement ;
il fut excommunié par le Pape, et ses os furent jetés aux bêtes féroces.
Ainsi s’accomplit la prédiction faite à Jeanne, en sa prison, par ses voix :

« Tu auras secours. Tu seras délivrée par une grande victoire. Prends tout en gré. Ne te soucie pas de ton martyre. Tu viendras enfin au Royaume du Paradis. »

Que la résurrection soit le seul but de notre vie.
Soyez présente à nos côtés, et contribuez encore à la sanctification de notre pays.

Réciter, après chaque journée, la prière suivante :
Prions.
Sainte Jeanne d’Arc, votre martyr est la grande victoire de Dieu sur nos ennemis.
Intercédez  du Royaume des Cieux,
pour que nous soyons préservés des guerres contre notre pays,
et des assauts contre notre foi.
Que la France se souvienne qu’elle est la Fille Aînée de l’Église.
Seigneur,
nous Vous rendons grâce,
car Vous avez béni notre pays en nous donnant Jeanne d’Arc.
Suscitez encore de nombreuses vocations,
pour garder intacte la mission apostolique de la France.
Amen.

Pour finir, réciter
un Pater, un Ave et un Gloria.

FRISE.ROSES.DE.MARIE.private-category-barre-separation-rose-img

Neuvaine à Sainte Jeanne D’Arc du 22 au 30 mai.