Saint Jean-Paul II : “Je vois l’Église affligée d’une plaie mortelle (…) elle se nomme l’islamisme”

SAINT.JEAN.PAUL.II.FATIMA.13.MAI.1982

Extrait d’une conférence donnée par Mgr Mauro Longhi sur Jean-Paul II traduite sur le site Benoit-et-moi :

« Mgr Mauro Longhi, du presbytère de la Prélature de l’Opus Dei, très souvent en contact étroit avec le Pape polonais au cours de son long pontificat (…) De 1985 à 1995, Mauro Longhi, qui fut ordonné prêtre en 1995, a accompagné et accueilli le Pape Wojtyla dans ses promenades à ski et en montagne (…) Parmi les nombreuses anecdotes racontées, cependant, l’épisode qui a le plus frappé le public de l’ermitage de Bienno, et qui s’inscrit dans le cadre de l’une des nombreuses promenades sur le Massif du Gran Sasso, est sans doute celui qui concerne l’Islam et l’Europe :

C’est alors que Wojtyla change de ton et de voix et, me faisant partager l’une de ses visions nocturnes, il me dit: « Rappelle-le à ceux que tu rencontreras dans l’Église du troisième millénaire. Je vois l’Église affligée d’une plaie mortelle. Plus profonde, plus douloureuse que celles de ce millénaire » – se référant à celles du communisme et du totalitarisme nazi -. « Elle se nomme l’islamisme. Ils envahiront l’Europe. J’ai vu les hordes venir de l’Occident vers l’Orient« , et il me fait une par une la description des pays: du Maroc à la Libye en passant par l’Égypte, et ainsi de suite jusqu’à la partie orientale. Le Saint-Père ajoute: « Ils envahiront l’Europe, l’Europe sera une cave, vieilles reliques, pénombre, toiles d’araignée. Souvenirs familiaux. Vous, Église du troisième millénaire, vous devrez contenir l’invasion. Mais pas avec des armes, les armes ne suffiront pas, avec votre foi vécue intégralement« ».

(…)

Ces révélations viennent du même  Pape que Mgr Longhi croisait la nuit dans la chapelle de la maison de montagne, agenouillé pendant des heures sur les bancs de bois inconfortables devant le Tabernacle. Et c’est le Pape dont, toujours la nuit, les habitants de la maison des Abruzzes, entendait le dialogue, parfois même animé, avec le Seigneur ou avec sa mère bien-aimée, la Vierge Marie.

Pour enquêter sur le Karol Wojtyla mystique (ce qu’Antonio Socci fit magistralement dans son ouvrage bien documenté « I Secreti di Karol Wojtyla », publié en 2008), Mgr Longhi raconte ce que lui a confié Andrzej Deskur, un cardinal polonais dont Jean Paul II fut le compagnon de séminaire – celui clandestin de Cracovie -.

(…).

Voilà le récit de Mgr Longhi:

« Il a le don de la vision », me confia Andrzej Deskur.
A quoi je lui ai demandé ce que cela signifiait.
« Il parle avec Dieu incarné, Jésus, il voit son visage et aussi le visage de sa mère ».
Depuis quand?
« Depuis sa première messe le 2 novembre 1946, lors de l’élévation de l’hostie. C’était dans la crypte de la cathédrale Saint-Léonard de Wawel à Cracovie, c’est là qu’il célébra sa première messe, offerte en suffrage pour l’âme de son père ».

(…)

Le pape polonais se souvient du moment de sa première messe, il finit par révéler lui-même le mystère qui l’a accompagné tout au long de sa vie:

«Mes yeux se sont fixés sur l’hostie et sur le calice dans lequel le temps et l’espace se sont en quelque sorte « contractés » et le drame du Golgotha s’est représenté, vivant, révélant sa mystérieuse « contemporanéité »».

Voilà le témoignage précieux de quelqu’un qui, pendant des années, a été en contact étroit avec le Saint-Père et qui a concélébré avec lui à maintes reprises.
Inutile, ensuite, de souligner que la confession du Pape Wojtyla remonte à mars 1993, et qu’il y a 24 ans, le tableau social et les chiffres de la présence islamique en Europe étaient très différents.

FRISE.ROSES.DE.MARIE.private-category-barre-separation-rose-img

 

Publicités
Saint Jean-Paul II : “Je vois l’Église affligée d’une plaie mortelle (…) elle se nomme l’islamisme”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s